BLOG

  le temps "CHRONOS" (dieu grec du temps) : fédérer, entraîner autour d'une une vision...

Quand notre coprs s'émeut...

10/04/2015 15:34

Selon une étude finlandaise publiée dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences, chacune de nos émotions affecte notre corps de manière différente.

Ainsi lorsque l'on est en colère, l'activité des bras et de la tête augmente, une façon de se préparer au combat. L'anxiété est, elle, perçue par une douleur dans la poitrine. Le dégoût se fait sentir dans la gorge et le système digestif. Les personnes amoureuses l'éprouvent jusqu'aux orteils, alors que le bonheur irradie le corps tout entier.

Cette étude a été menée auprès de plus de 700 personnes originaires de Finlande, de Suède mais également de Taiwan. Après avoir visionné différents films ou écouter plusieurs histoires provoquant des émotions diverses, il leur a été demandé de colorier les zones du corps dont ils sentaient l'activité augmenter ou diminuer. Les résultats de l'enquête montre que quel que soit le physique ou l'origine culturelle, nous ressentons tous de la même façon les émotions. Une cartographie des émotions a donc pu être mise au point.

Pour les scientifiques, cette étude va permettre de mieux appréhender certains troubles émotionnels. "Démêler les sensations corporelles subjectives associées à des émotions humaines peut nous aider à mieux comprendre les troubles de l'humeur tels que la dépression et l'anxiété".